Ce type de supervision concerne principalement l’analyse des zones d’inconfort et/ou de questionnements psychologiques-cliniques liés aux relations entre vos équipes de terrain et leur public cible.

Exemples de questionnement de départ :

  • Quelle lecture et quelle posture développer face à l’agressivité et à la violence dans le rapport aux autres ?
  • Comment aborder la question de la souffrance institutionnelle vis-à-vis de ses pairs ?
  • Comment réagir quand un membre de votre équipe d’accueil des toxicomanes surprend un usager en train de consommer dans vos locaux ?
  • Quelle réponse collective peut apporter l’équipe d’éducateurs spécialisés pour personnes déficientes face aux comportements caractériels spécifiques de certains ?
  • Quelle analyse effectuer autour de certaines situations spécifiques ? Quelle est l’approche à privilégier (psychanalytique, systémique, sociologique, antrophologique, clinique, …)
  • Avec quelle lecture des faits et du vécu ?
  • Quelles postures professionnelles adopter suite à l’analyse ?

Exemples de demandes :

Analyse de cas :

« L’équipe de suivi de patients séropositifs -composée par des psychologues, des assistants sociaux et des éducateurs – demande la mise en place des  séances de supervision autour de la discussion de cas ».

Analyse approche interculturelle :

« Je suis responsable d’une maison d’aide à la jeunesse. Nous accueillons 4 nouveaux membres dans notre équipe (une nouvelle moitié) et nous voulons réfléchir à notre approche et méthodes par rapport à l’interculturalité. Cette réflexion apporterait des éclairages et des postures à adopter autour de notre relation avec nos bénéficiaires aussi bien qu’au sein d’une équipe interculturelle ».

Partagez cet article sur :

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER