Le rapport des acteurs dans l’organisation : analyse et compréhension des éléments qui déterminent ces rapports

Vous souhaitez améliorer vos compétences pour agir sur la dynamique organisationnelle et le développement des relations dans votre cadre de travail ?

Vous souhaitez construire une représentation systémique des relations de votre organisation à son contexte et dans ses relations internes et externes ?

Nous vous proposons une formation inclusive et dynamique, en petit groupe, confrontant les principes de l’approche organisationnelle à votre vécu professionnel.

Public :
Les personnes porteuses de responsabilités dans le secteur non-marchand
Groupe de dix maximum.

Temps :
Deux journées de 6h chacune espacée de deux semaines au minimum

Finalités :
Etre agent contributif de changements dans son organisation
Situer l’action de l’organisation dans son contexte global.

Objectifs pédagogiques

Au terme de la formation, les participants seront capables de :
  • Repérer ce qui se joue entre les personnes et les groupes
  • Repérer les stratégies des acteurs en relation
  • Repérer les enjeux qui se jouent entre les acteurs et les enjeux de l’organisation.
  • Repérer les éléments qui viennent occuper une place dans les relations au sein de l’organisation
  • Se situer en tant qu’intervenant en relation avec d’autres intervenants dans l’organisation. Se situer avec des intervenants externes hors de l’organisation
  • Questionner son action en tenant compte du contexte, de l’inscription de l’organisation dans son environnement (physique, institutionnel, politique/économique/sociologique) et son champ d’activités
  • Mesurer les limites de son action individuelle et collective, c’est-à-dire nos marges de liberté, nos marges de manœuvre en tenant compte de facteurs internes et externes (contraintes), de mon identité professionnelle, de celles des autres groupes de professionnels présents dans l’organisation
  • Améliorer sa compréhension autour de la distribution des rôles, quelles sont les valeurs dominantes, les attentes (tâches et fonctions), les croyances qui animent le collectif, les représentations mobilisatrices dans l’organisation
  • Repérer les enjeux individuels, collectifs, organisationnels en examinant le positionnement des acteurs face à ceux-ci (enjeux associés c’est à dire complémentaires/convergents et/ou éventuellement divergents/opposés)
  • Considérer l’importance des expressions informelles (non organisées/non attendues/éventuellement non contrôlées) dans une organisation en les mettant en rapport avec la structure formelle
  • Questionner la cohérence des pratiques professionnelles selon les logiques de l’organisation et selon les logiques de l’environnement dont elle dépend. Approche de la cohérence sous l’angle individuel et collectif : rapports entre cadre interne et les influences externes.

Méthodologie et référentiels

  • Exemples concrets analysés sur base des concepts de la sociologie des organisations
  • Partages d’expériences en s’appuyant sur les concepts théoriques.
  • Mise en situation au départ de cas concrets pris dans les champs professionnels des participants pour en dégager du sens transposable dans des situations nouvelles et les projeter en pistes d’actions.
  • Exploitation de supports textes ou capsules vidéos
  • Exploration des contenus et vécus de la formation par les participants entre les deux séances dans les champs professionnels respectifs pour nourrir la deuxième séance.

Itinéraire pédagogique

Cette formation se base sur les concepts propres à la sociologie des organisations : rapports de pouvoir, enjeux explicites et implicites dans les relations, croyances et représentations dans le cadre de l’émergence d’une identité collective (socialisation primaire et secondaire), les contraintes internes de l’organisation dont certaines peuvent être perçues comme des violences organisationnelles, les contraintes externes c'est-à-dire le rapport à l’environnement caractérisé par le secteur d’activités et les éléments constitutifs de la société en général, place de l’incertitudes dans les rapports, place de l’informel dans la dynamique de l’organisation.

Déroulement pédagogique :

  • Accueil et exercice visant à présenter et situer le cadre de son organisation
  • Première sensibilisation aux concepts théoriques permettant de situer la place de l’acteur dans l’organisation
  • Exercice pratique d’illustration de certains concepts théoriques au regard de la réalité de chaque participant.
  • Repérage de situations énigmatiques permettant d’analyser les situations professionnelles en rapport à la théorie abordée.
  • Deuxième sensibilisation aux concepts théoriques permettant aux participants de s’outiller en clés de lecture pour mieux se positionner dans la dynamique organisationnelle.
  • Travail en sous-groupes de 2 ou 3 participants afin d’explorer une situation rencontrée perçue comme problématique afin de dégager des pistes d’action.
  • Retour en collectif afin de partager et dégager ensemble des pistes d’action perçues comme ressources au regard des situations explorées et au regard des apports théoriques.

Engagements éthiques :
  • Les échanges entre les participants et le formateur sont centraux car ils se nourrissent des expériences de tous, éprouvées dans le champ professionnel de chacun. Ces échanges ont pour but d’explorer les concepts théoriques sous un angle plus démonstratif ou illustratif.
  • Chacun des participants est unique et de ce fait impose à tous sans distinction une réflexion sur le respect mutuel. Le formateur et les participants s’engagent à l’intégrité et à la confidentialité des échanges.
  • La confiance est centrale et fondamentale. Elle se garantit réciproquement, se développe, s’éprouve dans les échanges directs. Les interventions sont par essence intéressantes. Elles demandent et réclament une écoute active et respectueuse. Personne ne détient la vérité, ni une connaissance universelle. Il y a potentiellement autant de lectures possibles d’une réalité professionnelle que d’acteurs qui y participent. La réalité est une construction sociale. Elle est donc par conséquent plurielle/multiple. Il n’y a pas de mauvaises idées, de mauvaises interventions. Les échanges se déroulent sous le mode complémentaire et non sous le mode asymétrique. Les expériences et les interventions enrichissent chacun réciproquement. Le formateur est présent non pour « dispenser un savoir » mais pour faciliter l’acquisition de compétences par tous.

Conditions/prérequis : aucun

Formateur: Didier STAPPAERTS, assistant social et sociologue. Directeur d’un service d’aide aux personnes à Bruxelles. Enseignant dans l’enseignement supérieur pour adultes de promotion sociale. Superviseur d’équipes. Consultant. Expertise en sociologie des organisations et accompagnement d’équipes. Administrateur dans l’associatif privé bruxellois.

Informations pratiques

  • Dates :

    07 et 21 octobre 2019

  • Code :

    39-2019

  • Formateur(s) :
    • STAPPAERTS Didier
  • Tarif :

    par personne : 180.00 € TTC

  • Tarif préférentiel :

    par personne : 150.00 € TTC (le tarif ne doit pas être un obstacle à l’inscription)

  • Lieu :

    1030 Schaerbeek
    Les détails vous seront communiqués lors de votre inscription.

Le repas de midi n'est pas prévu.
Restaurants et snacks à proximité.

 

Partagez cette formation sur :

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER